Haïti Priorise
Home Menu

Demande de propositions de chercheurs économistes

Le Consensus de Copenhague est actuellement à la recherche de chercheurs ou d'équipes de chercheurs en vue de mener des analyses coûts-avantages sur différents secteurs pour le projet Haïti Priorise.

Lancé en 2016, le projet Haïti Priorise cherche à identifier et prioriser les solutions les plus efficaces aux défis sociaux et économiques aigus auxquels Haïti doit faire face, en ciblant essentiellement des solutions qui fourniront le plus d'avantages sociaux, économiques et environnementaux pour chaque gourde dépensée. Après un processus de sélection rigoureux, les meilleures interventions parmi les 700+ proposées lors des tables rondes d'experts du secteur ont été réduites aux 70 plus prometteuses.

Les chercheurs, ou équipes de chercheurs potentiels, devront estimer les coûts et avantages sociaux, économiques et environnementaux des interventions de la liste fournie. En outre, ils sont invités à proposer des interventions supplémentaires dans leur domaine d'expertise et d'intérêt.

Comment en savoir plus 

Cliquez ici pour trouver des instructions détaillées pour le chercheur, un manuel de chercheur qui détaille la méthodologie et les attentes, un modèle de plan de recherche, et la liste complète des interventions. 

A propos de Haïti Priorise image

A propos de Haïti Priorise

Le projet est organisé en trois phases, en commençant par des tables rondes d'experts du secteur pour solliciter les meilleures solutions dans 19 thèmes ; suivi par les analyses coûts-avantages des interventions les plus prometteuses parmi celles proposées ; et enfin, un classement de ces solutions par des économistes de renom en Haïti et à l'étranger, y compris au moins un lauréat du prix Nobel. Cliquez ici pour des informations plus détaillées sur le projet.

Tables rondes d'experts du secteur

De Mars à mai 2016, Haïti Priorise a sollicité les interventions des experts sectoriels en forme de 17 tables rondes. Les experts, provenant des secteurs public, privé, et internationaux, ont offert des solutions relatives aux problèmes dans les domaines de la santé, l'éducation, la politique industrielle et commerciale et, la décentralisation et la gouvernance, entres autres.

Après un processus de sélection rigoureux, les meilleures interventions de 700+ proposées lors des tables sectorielles ont été réduites aux 70 plus prometteuses. Certains des principales solutions identifiées pour l’étude comprennent :  l'accès universel aux services de santé de base, la gouvernance électronique pour améliorer la prestation des services publics, le vote électronique pour améliorer la transparence dans les élections, une année de transition post-secondaire pour les jeunes, des barrières tarifaires pour stimuler la production locale, et la facilitation de la migration formelle des travailleurs de la République dominicaine.