Copenhagen Consensus Center
Home Menu

Haïti Priorise: Child Health, Stenberg

Description du problème

Les principales causes de mortalité chez les enfants haïtiens âgés d'un mois à cinq ans sont les infections aiguës des voies respiratoires inférieures (qui représentent 32% des décès) et les maladies diarrhéiques (16% des décès). Chaque année, plus de 8 500 enfants meurent de ces deux causes.

La solution

La vaccination peut prévenir les conditions qui entraînent la maladie et la mort des enfants ; et les causes courantes des maladies entraînant la mort (comme la diarrhée et la pneumonie) peuvent être prises en charge.

Cette analyse évalue les coûts et l'impact sur la santé de l'augmentation de la couverture vaccinale à 80% ou 95% en 2018, et du maintien de chaque niveau jusqu'en 2036.

Tableau récapitulatif du RAC

Offre Couverture ciblée Avantages Coût Avantage pour chaque gourde dépensée
Offre 1. Programme Élargi de Vaccination 2015 80% 25,926,653,976 2,763,165,721 9.4
95% 47,332,806,077 4,545,114,386 10.4
Offre 2. Programme Élargi de Vaccination 2015  + vaccin conjugué antipneumococcique (scénario A)* 80% 51,661,271,214 15,969,157,708 3.2
95% 74,218,176,210 20,231,337,413 3.7
Offre 2. Programme Élargi de Vaccination 2015  + vaccin conjugué antipneumococcique (scénario B)** 80% 51,661,271,214 11,883,481,359 4.3
95% 74,218,176,210 15,179,075,425 4.9
Offre 3. Traitement des maladies courantes de l’enfance 80% 95,314,961,732 15,174,626,919 6.3
95% 128,976,584,623 18,865,558,436 6.8
Offre 4. Combinaison Programme Élargi de Vaccination 2015  + vaccin conjugué antipneumococcique + traitement des maladies courantes de l’enfance 80% 130,218,915,748 30,638,986,601 4.3
95% 171,613,815,321 38,401,077,784 4.5

Avantages, coûts et RAC

Le coût supplémentaire projeté par an sur la période 2018-2036 varie entre 8 et 100 millions de dollars US en fonction des prestations et de l’objectif de couverture. Le coût annuel moyen par habitant varie de 0,72 USD pour étendre la vaccination systématique à 8,26 USD pour étendre la vaccination et traiter les maladies infantiles.

La mise en œuvre d'une offre complète de soins préventifs et curatifs permettrait d'éviter plus de 71 000 décès d'enfants au cours de la période d'investissement s'ils sont rendus disponibles universellement (couverture de 95%) et de faire baisser le taux de mortalité des moins de cinq ans de 69 pour 1000 naissances vivantes actuellement à 51 décès pour 1000 naissances vivantes. Les plus grands gains absolus en matière de décès évités et de réduction des taux de mortalité proviennent du traitement des maladies infantiles courantes. Cela est partiellement dû à la couverture initiale plus faible de ces interventions.